Business

Tout savoir sur le rôle du Growth Engineer

Le 27 août 2019 par Sarah Green

Encore peu connu ou mal compris, le Growth Engineer est trop souvent confondu avec  un Growth Hacker.

Alliant des compétences à la fois techniques, business et analytiques, le Growth Engineering est une discipline transverse. 

C’est notamment grâce aux actions menées par nos Growth Engineers que Qonto a réussi à séduire 50 000 entreprises en 2 ans seulement.

Afin de percer les secrets de cette nouvelle discipline, nous avons réuni un panel d’experts lors de notre dernier meetup :

 ⬇️Retrouvez la vidéo intégrale ici ⬇️

Pour mieux comprendre le contenu du meetup et de cet article, il faut bien avoir en tête le modèle AARRR de Dave McClure. Il fait référence aux 5 étapes du cycle de vie d’un utilisateur.

Modèle AARRR

1- Qui est le Growth Engineer ?

Le panel éclectique du meetup prouve qu'il existe autant de parcours et de profils que de Growth Engineers.

Petit récapitulatif du parcours de chacun : 

  • Thibaut avait un profil purement marketing avec des expériences dans des startups SaaS. Il a décidé de se former techniquement (comme beaucoup) en suivant un bootcamp d’IronHack pour gagner en autonomie. 
  • Adrien vient d’une formation d’ingénieur classique. Il a ensuite eu une expérience dans le conseil puis a créé une startup dans laquelle il a eu un rôle orienté marketing. 
  • Julien a exercé le métier de développeur après une formation d’ingénieur. Il est arrivé chez Qonto en tant que Growth Hacker. Son poste à évolué naturellement vers le Growth Engineering pour construire des processus plus durables que des simples hacks. 

Mais faut-il venir d’un background business ou marketing ?

C’est la maîtrise technique couplée à la compréhension des enjeux business qui font un bon Growth Engineer. Comme vous pouvez le voir avec les parcours propres à chacun, “tous les chemins mènent à Rome “. (Ça tombe bien on vient de lancer notre service en Italie, Espagne et Allemagne). 

Néanmoins, lors du recrutement de nouveaux talents dans son équipe, Julien favorise les profils plus techniques. En effet, on dit souvent qu’il est plus facile pour un profil technique de s'adapter aux problématique business que l’inverse. 

“Un Growth Engineer, en tout cas chez Qonto, c’est vraiment un profil tech. On va attendre de la personne qu’elle sache développer, coder : qu’elle sache faire de l’engineering. Elle doit donc avoir des compétences tech et pouvoir faire la magie entre technique et marketing pour amener plus loin l’équipe.’’

Julien - Growth Engineer Lead chez Qonto

2- Quelles sont ses missions ? Comment mesure-t-il son succès ?

Son rôle et ses missions dépendent de l’entreprise et de sa taille. Cependant ils ont tous au coeur de leur champ d'action une notion commune : le modèle AARRR (on vous avez dit que le schéma vous serait utile). 

Cette matrice permet de visualiser les différentes étapes du "funnel" d’acquisition. Les équipes business, et par conséquent les Growth Engineers, vont se référer à ces données pour comprendre le parcours qui transforme un simple “lead” en client. 

Les Growth Engineers vont ensuite mettre en place les actions nécessaires pour optimiser chaque étape pour optimiser la conversion. Leur rôle est aussi de simplifier le quotidien des équipes marketing en automatisant certains processus. 

 "Il faut être force de proposition aussi du côté marketing. Son rôle ne se limite pas à juste coder, il faut trouver ce qu’il faut coder et donc avoir une vision globale"

Thibaut - Growth Engineer chez Livestorm

Quels sont les KPIs du Growth Engineer ?

Tous s’accordent à dire que les KPIs doivent être orientés business. 

Pour citer quelques indicateurs clés de performance de nos intervenants :

  • Le trafic du site internet (acquisition)
  • Nombre de clients qui convertissent - les critères peuvent différer selon la définition d’une entreprise sur ce qu’est un “client actif”(activation)
  • Nombre clients qui se connectent de manière récurrente (rétention)
  • Le revenu mensuel récurrent - MRR (revenue)

Pour Adrien, il est évident que le revenu récurrent est l’indicateur clé de performances absolu. Mais les équipes de Slite ont mis en place un indicateur plus qualitatif :

"Nous avons cherché à avoir un KPI global, simple à communiquer. Nous avons décidé de regarder combien d’utilisateurs revenaient au bout d’une semaine après leur inscription. On sait que c’est un bon indicateur d’activité et par conséquent de la conversion. On prend un KPI quantitatif et pas un ratio car il ne serait pas impacté par l’acquisition. L'idée est de faire des expérimentations sur le funnel d'activation et de voir si ça a impacté notre KPI de référence."

Adrien, Growth Lead chez Slite

Pour Julien, il y a également des critères qualitatifs à considérer : 

“Ce que je suis le plus au quotidien est la mission d'exécution des projets (nombre de projets) mais également la qualité de ces projets (combien de bugs et d’erreurs). L’idée est de construire des choses durables. Il faut donc prendre en compte la qualité à travers des metrics tech.“

Julien - Growth Engineer Lead chez Qonto

3- Quand faut-il le recruter ?

Acteur de la croissance, le Growth Engineer est un atout pour une entreprise en phase de croissance. Mais son rôle et la pertinence de son métier dépendent de la taille et du besoin de l’entreprise. 

Pour actionner une croissance rapide on peut faire appel dans un premier temps au Growth Hacker. 

Les priorités au tout début sont souvent concentrées sur des profils : 

  • Tech afin de construire le produit,
  • Business pour vendre et faire connaître le produit,
  • Et des “couteaux suisses” qui sont polyvalents et empruntent des compétences aux tech et aux business.

Mais pour créer des actions durables, il faudra changer de stratégie et c’est à ce moment là qu’il faut faire appel au Growth Engineer.

Bonus : les outils indispensables du Growth Engineer 🧰

Vous voulez échanger avec des experts autour de thématiques et enjeux qui concernent votre activité ou votre métier ? 

Ne ratez plus un Qonto Startups Meetup !

Vous voulez rejoindre l’aventure, n’attendez-plus, de nombreux postes sont encore ouverts ! Pour postuler, c’est par ici

D'autres articles pourraient vous intéresser