Univers

Growth engineering : le growth hacking 3.0

Le 17 avril 2019 par Qonto
Growth Engineer Qonto

Cet article a été initialement publié sur Medium le 5 septembre 2018.

Si le profil du Growth Hacker est désormais bien connu des jeunes entreprises, celui de Growth Engineer est plus subtil à déchiffrer.

Son spectre de compétences élargi le rend difficile à catégoriser et son rôle sera différent selon l’entreprise qui l’emploie.

Chez Qonto, les responsabilités du Growth Engineer reposent sur 3 axes : business, technique et analytique.

Ces 3 aptitudes en apparence complémentaires font du Growth Engineer un profil à part, car elles sont rarement présentes chez un même collaborateur. Pourtant, avoir un développeur au sein d’une équipe de Growth Marketing est le désir de la plupart des structures B2B.

Bien entendu, la nouveauté de la fonction ajoute à la complexité du recrutement du Growth Engineer car peu de profils techniques correspondants peuvent malgré tout se prévaloir de l’expérience adéquate. Chez Qonto, ce profil a très vite été intégré à l’équipe, ce qui explique en partie le succès de nos méthodes d’acquisition. Le Growth Engineer est considéré comme un développeur en quête de sens et de liberté, et qui souhaite mettre à profit sa capacité à prendre du recul sur le travail effectué.

« Lorsqu’on démarre un projet, c’est important pour moi de comprendre le besoin commercial à partir duquel nous allons travailler, de savoir pour quoi ou pour qui nous cherchons à construire un outil » .

Il souligne volontiers la polyvalence nécessaire à sa fonction mais aussi la satisfaction de faire à la fois partie des phases d’implémentation et d’analyse des résultats :

« Mon premier rôle est technique, j’utilise évidemment des méthodes, des connaissances et des concepts appris en tant que développeur. Mais je n’occulte jamais la finalité business et met un point d’honneur à accorder du temps à l’analyse des résultats de nos actions, à la mesure de l’impact, à comprendre si ce que nous avons fait a fonctionné et comment nous pouvons nous améliorer à l’avenir ».

Qui est le Growth Engineer ?

Cette nouvelle fonction n’est pas sans générer des interrogations. Un Growth Engineer est-il bien un ingénieur ? Peut-il être un marketeur ayant le goût de la technique ? Suffit-il de maîtriser les concepts technologiques et de choisir les bons outils ? Pour Julien, c’est nécessaire mais pas suffisant. Car chez Qonto, un Growth Engineer n’est pas juste là pour créer des landing pages et faire du scrapping !

« Lorsque nous faisons passer des entretiens pour recruter un Growth Engineer, nous testons essentiellement ses capacités techniques, pour être certains qu’il pourra apporter sa contribution à l’équipe rapidement et concrètement. Mais ce que nous aimons surtout découvrir, ce sont les side projects de chacun. (…) S’ils ont tenté de monter des boites auparavant, qu’ils aient réussi ou échoué, ils se sont forcément posé les questions que nous essayons de résoudre ici à plus grande échelle… »

Ces développeurs avertis à la compréhension fine des enjeux opérationnels ont ainsi l’occasion de mettre à profit leurs connaissances plurielles. En tant que référent technique au sein de l’équipe marketing, ils effectuent des choix stratégiques ayant un impact sur le long terme et profitent de certains avantages liés à l’environnement dans lequel ils évoluent et à leur position dans l’organigramme :

« Comme je suis le seul Growth Engineer dans l’équipe Marketing pour l’instant et que nous travaillons en parallèle avec les Product Managers plutôt qu’au sein de l’équipe produit, j’ai bien plus de latitude que mes collègues développeurs pour proposer des solutions techniques différentes. Je peux par exemple très facilement choisir de passer à REACT ou Angular pour un besoin précis, tandis que le produit (utilisant majoritairement le Ruby) réduit la marge de manoeuvre de mes collègues développeurs ».

Ce témoignage reflète l’indépendance significative des Growth Engineers par rapport aux développeurs produits. Conscients des enjeux de business marketing et en association avec le Business Analyst, leur action permet aux équipes opérationnelles, Sales et Marketing de profiter d’une autonomie élargie.

L’évolution de son rôle

Au fil du temps, des recrutements et de l’évolution de Qonto, les missions du Growth Engineer progressent et s’étendent bien au delà du hacking popularisé il y a quelques années.

« Comme nous avons de plus en plus de clients, nous découvrons parfois des cas spécifiques qui m’imposent d’ajuster ce qui avait été développé auparavant et ne fonctionne plus aujourd’hui. A moi d’analyser si c’est une tâche critique ou simplement une petite opération de maintenance à planifier plus tard. »

Parmi les cas rencontrés ces derniers mois, Julien a piloté de nombreux projets en lien avec l’évolution rapide du nombre de clients de Qonto (20.000 clients professionnels en 1 an !) :

« Certaines tâches que nous exécutions manuellement doivent désormais être automatisées. Certains outils doivent également être remplacés par des solutions plus performantes ou plus exigeantes en termes de sécurité des données. C’est à moi d’identifier ces nouveaux outils et de les rendre opérationnels pour toute l’équipe. »

Car Julien est aussi le garant de la protection des données marketing. Chez Qonto, les campagnes de communication et les opérations marketing sont effectuées sous son contrôle et après sa validation :

« Comme je comprends les raisons pour lesquelles nous effectuons toutes ces actions marketing ainsi que leurs objectifs commerciaux, mes collègues n’hésitent pas à me solliciter pour s’assurer que nos listes de diffusion sont cohérentes, respectueuses des préférences utilisateurs, plus généralement que nous respectons les bons principes de communication, notamment le GDPR. »

Aujourd’hui, les défis du Growth Engineer chez Qonto concernent l’international, avec notamment la localisation du parcours client pour l’adapter à de nouveaux profils de clients. Cela implique par exemple le choix d’un nouveau CMS et le développement de mécaniques d’acquisition spécifiques à certains pays.

En parallèle, de nouveaux challenges surgissent continuellement. Les techniques de Lead Gen et de CRM évoluent très vite et la croissance de l’équipe nécessite désormais de disposer d’outils permettant de centraliser et d’accéder aux données sans recourir systématiquement aux équipes techniques.

Qonto recrute !

Si notre vision du Growth Engineer vous correspond, il est temps pour vous de rejoindre l’équipe Qonto ! Nous sommes à la recherche d’un second Growth Engineer pour épauler Julien, et nous aider à réaliser nos prochains défis : atteindre le nombre de 50.000 entreprises clientes rapidement et lancer Qonto dans d’autres pays européens en 2019 !

D'autres articles pourraient vous intéresser