Univers

"Notre objectif, c’est de recruter les meilleurs talents aussi rapidement que Qonto évolue."

Le 15 juillet 2020 par Emma Zamia

1. Avant de rentrer chez Qonto, quel a été ton parcours ? (Études, expériences pro etc)

J’ai intégré une école de commerce car elle proposait une spécialisation luxe, secteur qui m'intéressait de part mon goût pour le “Beau”, pour la qualité, la recherche constante de la perfection et le savoir faire.

Fraîchement diplômée, j’ai tout d’abord travaillé chez Louis Vuitton puis ensuite chez Robert Clergerie en tant que chef de produit (maroquinerie et souliers).
Page Personnel, un cabinet de recrutement et agence d'intérim m’a contacté pour me proposer un poste de consultante en recrutement, ce qui signifiait pour moi de recommencer à zéro... Mais ma curiosité a été piquée au vif et j’ai accepté l’offre. J’ai cependant pu garder un pied dans la mode, mes clients étant majoritairement des enseignes de prêt-à-porter.
Néanmoins, le monde du luxe me manquait déjà, et lorsque j’ai été chassée par un cabinet de recrutement spécialisé dans la mode et le luxe, j’ai accepté leur proposition. Mais je me suis rapidement rendu compte que le plus important pour moi n’était pas le secteur de l’entreprise dans laquelle je travaillais mais son environnement, que je souhaitais à la fois exigeant et bienveillant, avec l'Humain placé au centre. 

Et c’est à ce moment là que j’ai croisé la route de Qonto...

2. Pourquoi as-tu rejoint Qonto ?

Je recherchais une entreprise avec une vision moderne du recrutement qui utilise des outils innovants. Une entreprise où l’Humain est au coeur des préoccupations du management.

Lors d’une interview que j’avais pu lire avant de passer mes entretiens chez Qonto, Alexandre Prot, CEO et co-fondateur de Qonto, expliquait à quel point le recrutement était primordial pour Qonto et tout particulièrement celui de managers accessibles et bienveillants. 

Aussi, lorsque j’ai rencontré Sarah Ben Allel, Head of People chez Qonto; je me suis vraiment “reconnue” dans son parcours et son approche du recrutement. J’ai toute de suite senti que j’aurais la possibilité d’apprendre par moi-même, mais aussi auprès de mentors dans cette entreprise. Et en voyant le parcours impressionnant des fondateurs, celui de Sarah et des autres personnes que j’ai pu rencontrer, j’ai très vite été séduite.

3. Si tu dois retenir une chose de ton process de recrutement ce serait quoi ?

Pour être honnête, qu’il n’était pas si facile que ça...

J’ai tout d’abord été très impressionnée par le parcours et par les expériences professionnelles des personnes que j’ai rencontré lors de mes entretiens.
Ensuite, je n’avais jamais été soumise à un cas pratique - qui est un prérequis pour tous les candidats chez Qonto. Ne venant pas de l’univers tech et startup, j’ai dû prouver que j’avais les compétences et les ressources nécessaires pour apprendre rapidement et être au niveau qui était attendu pour le poste auquel je candidatais.  

Par contre, j’ai énormément apprécié la réactivité de Sarah lors du processus de recrutement qui a duré au total deux semaines, du moment où j’ai candidaté pour l’offre, au moment où je commençais chez Qonto. Du jamais vu !

4. Qu'est-ce qui t'a marqué lors de ton onboarding?

J’ai beaucoup aimé le fait qu’on prenne le temps de me présenter les différentes équipes et ainsi d’acquérir une vision globale de l’entreprise. D’ailleurs, le fait qu’on prenne le temps de bien faire les choses chez Qonto m’a marquée. J’avais toujours pensé que dans le monde des startups, les gens agissaient puis ensuite réfléchissaient, mais Qonto m’a prouvé le contraire ! C’est, je pense, une des raisons de son succès.

Après mon onboarding, j’ai très rapidement commencé mes missions, et j’ai pu voir que Sarah me faisait confiance. Elle avait besoin d’une personne qui la relaie sur certains sujets, et j’ai donc saisi cette opportunité pour lui proposer de nouvelles idées. C’était très stimulant, j’ai eu rapidement la sensation d’être utile.

5. Peux-tu définir ton rôle de Lead Talent Acquisition chez Qonto ?

Je suis en charge de recruter les personnes qui nous aideront à faire de Qonto la banque #1 en Europe pour les PME et indépendants. Et oui, rien que ça !

J’ai commencé en tant que Talent Acquisition Manager (TAM), puis j’ai évolué en tant que Lead de l’équipe recrutement que j’ai fait grandir.
Notre objectif, c’est de recruter les meilleurs talents aussi rapidement que Qonto évolue. Et pour cela, nous recrutons aussi bien en débauchant des candidats, que via des outils externes (des plateformes, des chasseurs de tête, des cabinets).

6. Quelles sont les qualités que doit posséder un.e Talent Acquisition Manager ?

Un TAM doit être passionné.  C’est un rôle exigeant et clef pour l’entreprise, ainsi il faut être passionné pour son métier afin de tenir le rythme, et apporter l’énergie nécessaire aux candidats mais aussi aux managers de nos équipes, un peu à la manière d’un coach.
Ensuite un TAM doit être rigoureux. C’est essentiel d’avoir une base de données bien tenue pour suivre ses candidats et permettre un travail d’équipe efficace. Pour cela, il faut mesurer quotidiennement son efficacité afin de pouvoir anticiper ses tâches. Un bon recruteur est un recruteur qui contrôle son pipeline et qui a la main sur son temps. J’ai déjà entendu dire que le recrutement est une question de chance, alors que c’est tout le contraire ! Pour bien recruter il faut savoir contrôler chaque étape du processus de recrutement.

Enfin un bon TAM doit pouvoir se remettre en question. Il doit faire preuve d’humilité pour continuer d’apprendre et de grandir, car c’est un métier en constante évolution. 

7. Si tu devais résumer ton quotidien en deux phrases chez Qonto au sein de l'équipe People ?

Mon quotidien est d’être au service de mon équipe pour les guider et surtout les faire réussir ! Pour cela, je suis en contact permanent avec les managers pour comprendre leurs besoins, faciliter la communication avec l’équipe et garantir une expérience candidat unique.
Mon rôle est également de construire le meilleur cadre possible pour y arriver en optimisant nos processus.

8. Quel est ton plus gros challenge et/ ou succès en tant que Talent Acquisition Lead ?

Mon plus gros challenge et succès (les deux en même temps) a été de travailler sur notre processus de recrutement afin de gagner en efficacité. Et ce n’est pas terminé ! Nous devons constamment remettre en question notre processus de recrutement afin de répondre au mieux aux besoins de notre entreprise en hypercroissance. Sarah et Steve Anavi, Président et co-fondateur de Qonto, sont très impliqués dans cette réflexion, et notre équipe apprend énormément grâce à leurs retours toujours très constructif.

Le recrutement qui m'a le plus marqué est sans aucun doute celui de notre Chief Marketing Officer, qui est un poste clef pour Qonto. Peu de candidats correspondaient à nos critères. J'ai dû m'armer de patience, être méthodique et créative pour réussir à approcher les bons candidats. J'ai été épaulée par Alexandre Prot sur ce recrutement, ce qui m'a permis d'en apprendre plus sur sa vision de Qonto.

9. Parmi les 4 valeurs de Qonto (Ambition, Mastery, Teamwork, Integrity) laquelle te parle le plus et pourquoi ?

Celle qui me parle le plus est Mastery. C’est pour moi la valeur la plus forte chez Qonto. Tous les Qontoers sont exigeants avec eux mêmes et ont à cœur de s’améliorer sans cesse. 

Au quotidien cela se traduit par prendre le temps de :

  • Réfléchir avant d’agir 
  • Comprendre les raisons de nos succès pour être capable de les reproduire 
  • Analyser en détail les problèmes que nous rencontrons afin de définir des solutions pérennes 

Je trouve que Steve et Alex incarnent particulièrement cette valeur. Ils savent se remettre en question et ne rien prendre pour acquis.

10. Si tu devais faire passer un message aux futurs candidats Qonto ?

Restez vous-même et surtout, n'essayez pas de “jouer un rôle”.

Ecrivez une petite liste de ce que vous souhaitez partager à propos de vous (études, expériences professionnelles mais aussi vos passions et intérêts) et réfléchissez à comment présenter ces informations. Car à la fin de l'entretien, le recruteur doit être capable de vous "cerner" et surtout savoir si le poste proposé vous correspond. Mais n’oubliez pas que de votre côté, vous devez aussi savoir évaluer si le rôle et l'entreprise sont faits pour vous ! Alors n’hésitez pas à poser des questions au recruteur. Chez Qonto, nous attendons de nos Qontoers qu'ils se donnent à 100% et pour cela ils doivent être certains que Qonto est fait pour eux. 

11. As-tu une anecdote décalée ou fun à nous partager depuis ton arrivée chez Qonto ?

En tant que recruteur, nous sommes amenés à rencontrer beaucoup de personnes, avec des personnalités très différentes et hautes en couleurs !

Pour la petite histoire, lors de mon dernier entretien en visio, le candidat s’est interrompu en plein milieu pour aller “sauver” le chat de sa voisine qui avait disparu depuis des mois semblerait-il. J’ai vécu le sauvetage en direct ! Mon candidat a donc attiré le chat grâce à de la nourriture puis l’a mis à l’abris dans sa chambre. Quelques minutes plus tard, nouvelle interruption avec l’arrivée de la dite voisine qui venait le récupérer. Malheureusement, pas de happy ending, car le chat n’était finalement pas le bon !
Comme nous n’avons pas été plus loin avec ce candidat, je n’ai jamais su si ce pauvre chat avait pu être rendu à son bon propriétaire...

D'autres articles pourraient vous intéresser