Produit

Assurément assuré, vraiment ?  🤕

Le 15 octobre 2019 par Lucie Casamitjana
AXA x Qonto

Rappelez-vous les premières semaines de la vie de votre entreprise ? Entre florilège de tasses de café et magie des débuts, on peut dire que l’excitation était à son comble ! 🥳 Si on vous avait dit à ce moment-là que vous devriez passer des heures (ou journées) à gérer des problèmes (ou grandes énigmes) d’assurance au lieu de vous consacrer à vos clients… 

Rassurez-vous, vous n’êtes pas les seuls. Si comme la plupart des entrepreneurs vous avez fait ça “un peu à la-va vite”, sachez qu’il n’est pas trop tard pour corriger le tir !

Nous avons noué un partenariat avec AXA et Easyblue pour vous proposer la solution la plus simple pour trouver l'assurance adaptée à vos besoins.

Les 5 conseils à retenir pour s’assurer (d'être bien assuré)

Êtes-vous trop couvert ?

Vous avez voulu être prévoyant. Tellement prévoyant d’ailleurs que vous avez assuré votre entreprise comme si vous étiez cascadeur à mi-temps et éleveur de requins blancs pendant votre temps libre. Résultat : vos plafonds de garanties sont trop élevés par rapport aux risques encourus au quotidien. A vouloir être trop couvert, vous allez surtout trop payer… Il serait temps d’économiser et de changer de police d’assurance, vous ne pensez pas ? 

Pas assez couvert ?

Vous êtes de nature optimiste, on vous comprend, nous aussi ! Mais jouer avec des plafonds de garanties trop faibles par rapport aux risques encourus peut avoir de graves conséquences. On sait par exemple qu’un dommage corporel moyen coûte 400 000 €. Si votre assurance vous propose un plafond de 300 000 €, vous risquez de regretter votre optimisme… 

Les garanties gadget

Quand certaines garanties sont en trop et ne sont pas pertinentes par rapport à vos risques et votre activité, vous couvrez et payez des choses qui ne sont pas utiles pour vous ! 

Le combo perdant : garanties élevées & primes basses

Imaginez qu’on vous propose le dernier iPhone “pour la modique somme de 50 euros”. Mouais… autant dire que vous auriez passé votre chemin car trop beau pour être vrai. C’est pareil pour l’assurance. Si les garanties sont excellentes -car très élevées- et les primes à payer sont basses, faites attention aux mauvaises surprises. Votre assureur trouvera toujours une exclusion ou un fameux petit alinéa page 57 pour ne pas couvrir vos frais en cas de dommages. On peut vous donner un conseil ? Courez et ne vous retournez pas ! 

Éviter de faire l’autruche

Vous souffrez de phobie administrative aigüe. Du coup, la simple vue de cette boîte aux lettres guettant votre retour à l’entrée de l’immeuble vous donne des palpitations. "Quoi changer d’assurance ? Non merci, et puis au fond elle est pas trop mal celle-ci.” Allez un peu de courage, vous serez fier de vous !

Et maintenant qu’on sait tout ça ?

Nous vous conseillons de vérifier que votre assurance répond correctement à vos besoins professionnels (oui même vous les phobiques de l’administratif). D’ailleurs pour vous aider à trouver chaussure à votre pied, AXA et Easyblue ont développé un outil de matching gratuit et en ligne, qui évalue vos risques et trouve l’assurance la mieux adaptée à votre situation, en moins de 5 minutes chrono ! 

Trouver la bonne assurance d’accord. Mais autant dire que résilier votre assurance actuelle vous angoisse d’avance... Détendez-vous, AXA & Easyblue prennent les choses en main et s’occupent d’absolument toutes les formalités de résiliation de votre contrat actuel.  

Source: Plus de ¾ des professionnels estiment que leur couverture d'assurance n’est pas adéquate.

D'autres articles pourraient vous intéresser