Le 25 septembre 2019 par Qonto

Quelle différence entre un compte pro et une banque pro ?

Lorsque l'on décide de créer son entreprise, il est souvent nécessaire d'ouvrir un compte bancaire professionnel. Mais quelle différence existe-t-il entre une banque professionnelle et un compte professionnel ?

Lorsque l'on décide de créer son entreprise, il est souvent nécessaire d'ouvrir un compte bancaire professionnel. Mais quelle différence existe-t-il entre une banque professionnelle et un compte professionnel ? Comment les différencier et quelle offre choisir ? C'est avant tout une définition légale qui les différencie.

Banque traditionnelle et banque en ligne

Si l'on emploie l'expression "banque pro", c'est avant tout pour évoquer les comptes bancaires professionnels. Ces comptes sont proposés par les banques traditionnelles et les banques en ligne (aussi appelées banque à distance). Ces comptes bancaires pros se distinguent des comptes courants personnels. Ils proposent des fonctionnalités propres à l'exercice d'une activité professionnelle et des conseillers spécialisés sont mis à votre disposition. Vous pouvez retrouver ces comptes bancaires professionnels auprès de banques comme le Crédit agricole, la BNP, la Banque populaire, HSBC ou encore Boursorama banque.

En ouvrant un compte professionnel, vous accédez automatiquement à une gamme de services inaccessible aux particuliers. Les établissements bancaires vous proposent, en effet, d'obtenir plusieurs cartes de paiement, d'avoir des autorisation de découvert plus adaptées à votre activité, ou encore d'accepter les paiements électroniques (via un terminal de paiement). L'ensemble de ces services permettent de mieux gérer votre activité ainsi que d'avoir une meilleure vision de votre comptabilité.

Ainsi, si vous êtes auto-entrepreneur, alors qu'avoir un simple compte courant semble suffire, ouvrir un compte bancaire professionnel s'avère être un réel atout. Ces comptes professionnels ont certes des frais de tenue de compte plus élevés mais les services qui y sont liés en valent la peine.

Bien évidemment l'ensemble de ces banques se font concurrence il vous faudra donc, en fonction de votre forme juridique, de votre secteur d'activité et de vos perspectives d'évolution, comparer les différentes offres pour trouver celle qui sera la plus adaptée à vos besoins.

Lorsque l'on évoque les banques pros, cela recouvre donc une multitude de choix. Vous pouvez ouvrir votre compte auprès d'une banque traditionnelle ou encore d'une banque en ligne.

Le compte professionnel, qu'est-ce que c'est ?

Le compte bancaire professionnel semble être la solution lorsque l'on est un professionnel cependant une seconde option s'offre à vous : le compte professionnel. Ce compte professionnel vous est proposé par les néobanques.

Banques et néobanques, quelle différence ? Les banques, pour exercer leur activité, sont soumises à de lourdes réglementations et doivent disposer de diverses accréditations. Est considéré comme une banque l'établissement soumis à la réglementation des établissements de crédit. C'est grâce à cette accréditation, que la banque peut vous faire crédit et placer votre argent sur les marchés. Les néobanques sont quant à elles titulaires d'une accréditation d'établissement de paiement. Elles peuvent donc conserver votre argent mais pas vous faire crédit ni utiliser votre argent sur les marchés. L'ensemble des services proposés sont les mêmes (cartes de paiement, virements bancaire, prélèvements, ...) exception faite du crédit. Vous ne pouvez donc pas être débiteur auprès d'une néobanque.

Le compte professionnel est mis à votre disposition par les néobanques. Au même titre qu'un compte bancaire professionnel, vous pouvez l'utiliser pour déposer votre capital, gérer votre activité et profiter des services qui y sont associés. Ainsi, chez la néobanque Qonto, lorsque vous procédez à l'ouverture de votre compte, vous profitez d'un module de gestion de notes de frais, d'un système de labels personnalisé, d'une intégration comptable ainsi que de la possibilité de procéder à des virements SEPA.

Si vous êtes soumis à une interdiction bancaire et que vous souhaitez ouvrir un compte professionnel, les banques traditionnelles peuvent refuser votre dossier. Vous devrez alors envoyer une demande à la banque de France pour qu'elle fasse valoir votre droit au compte et attribue votre dossier à une banque qui se verra dans l'obligation de l'accepter. Pour ne pas effectuer ces démarches, vous pouvez également ouvrir un compte pro sans banque auprès d'une néobanque. Les procédures d'entrée sont les mêmes pour l'ensemble des clients ainsi que les tarifs et les frais bancaires.

Pourquoi ouvrir un compte professionnel ?

Au-delà des avantages et services liés aux comptes professionnels pourquoi ne pas se contenter d'ouvrir un autre compte personnel ? La loi distingue plusieurs situations.

  • Les sociétés à capital social (SA, SARL, EURL, SAS, ...). Dès que vous devez déposer un capital pour créer votre société, vous devez aussi obligatoirement ouvrir un compte professionnel pour y faire ce dépôt. Sans cela, vous ne pourrez pas immatriculer votre société.
  • Les EIRL et micro-entreprises. Si vous optez pour une de ces deux formes, vous devez obligatoirement ouvrir un compte séparé de votre compte courant et spécifiquement dédié à votre activité. Il peut s'agir d'un second compte courant ou alors d'un compte professionnel. Au regard de votre activité professionnelle, il vous est conseillé d'ouvrir un compte professionnel.
  • Les professions libérales. Elles ne sont soumises à aucune obligation. Il leur est cependant conseillé par le gouvernement d'ouvrir un autre compte pour séparer leur activité professionnelle de leur activité personnelle.

Dans de nombreux cas, ouvrir un compte professionnel est une obligation. Mais de nombreux avantages et services y sont liés. En ouvrant un compte pro, vous pouvez obtenir des cartes professionnelles (carte Mastercard ou visa), encaisser des paiements électroniques, effectuer des virements interbancaires, prendre en photo vos notes de frais, ou encore accéder à l'historique de vos dépenses. Tous ces avantages dépendent de l'établissement auprès duquel vous souscrivez ainsi que l'offre à laquelle vous souscrivez.

Comment ouvrir un compte professionnel ?

Pour ouvrir un compte professionnel, plusieurs options s'offrent à vous selon l'établissement auprès duquel vous souhaitez vous affilier. Auprès d'une banque traditionnelle, l'ouverture de compte se fait directement en agence. Il faut alors regrouper l'ensemble des documents nécessaires, les apporter dans son agence bancaire et procéder à l'ouverture de compte avec son banquier.

Via une banque en ligne ou une néobanque, vous pouvez ouvrir votre compte en ligne. Depuis chez vous, avec votre ordinateur ou votre mobile, transférez les documents demandés et ouvrez votre compte en quelques minutes. Qu'il s'agisse d'ouvrir, de clôturer ou encore de modifier vos options, l'ensemble des procédures peuvent se faire en ligne. Chez Qonto, en cas de doute ou d'interrogation de votre part, un service client spécialisé est à votre écoute par mail ou par téléphone.

Voici les pièces justificatives à fournir pour ouvrir un compte chez Qonto :

  • Une pièce d'identité ;
  • Un justificatif de domicile de moins de trois mois ;
  • Des données sur les bénéficiaires ultimes (personnes physiques détenant directement ou indirectement 25% du capital de la société). Cela n'est demandé que si votre société est une SASU, une SARL, une EURL ou une SAS.

Vous souhaitez ouvrir un compte professionnel ?

Près de 40 000 entrepreneurs font déjà confiance à Qonto. Rejoignez-les et profitez de l'ensemble de nos offres !

Ouvrir votre compte pro