Remonter en haut de la page
Tarifs

PME : comment maîtriser sa trésorerie ?

La pérennité d'une entreprise dépend fondamentalement de la gestion de sa trésorerie. Une mauvaise gestion des sous de la structure entraînera inévitablement sa faillite. Ainsi, nous vous proposons des mesures pour éviter ce problème.



On peut la définir comme le solde des opérations de décaissements et d'encaissements d'une société. Elle peut se calculer en faisant la différence entre le fonds de roulement (FR) et le besoin de fonds de roulement (BFR). Ainsi, nous avons l'équation suivante :

T = FR — BFR.

Le fonds de roulement est la différence entre les capitaux permanents et les immobilisations nettes. En revanche, le besoin en fonds de roulement correspond à la somme utile pour faire fonctionner la société.

Les causes de la dégradation de la trésorerie

Voici une synthèse de ce qui pourrait entraîner la dégradation de la trésorerie d'une entreprise : 
  • La crise de croissance : l'augmentation considérable des ventes induit une augmentation proportionnelle du besoin en fonds de roulement. Ensuite, les ressources deviennent insuffisantes pour financer l'exploitation, car les lignes de crédit ne sont pas toujours aisément ajustables.
  • La mauvaise gestion du besoin en fonds de roulement : des fois, l'entreprise laisse le délai de paiement des clients se dégrader. Ou bien elle accroît inutilement le niveau des stocks. Ainsi, le Besoin en Fonds de Roulement (BFR) augmente.
  • Le mauvais choix de financement : le Fonds de Roulement (FR) peut devenir insuffisant du fait de l'autofinance, de l’accélération des  investissements faits par l'entreprise.
  • La perte de rentabilité : le FR se détériore du fait de l'accumulation des pertes qui diminue les capitaux.
  • La baisse de l’activité : lorsque l’activité (et donc les chiffre d’affaires) de l’activité diminue, , si la production ne diminue pas au même rythmes et que les charges fixes ne sont pas amputées, le BFR augmente.

Comment mieux suivre votre trésorerie ?

Pour mieux maîtriser la trésorerie de votre PME, tâchez de bâtir des prévisions de trésorerie. Pour ce faire, deux types de tableaux de bord de trésorerie se révèlent nécessaires à envisager. Il s'agit du budget de trésorerie et du plan de trésorerie glissant. Le premier prévoit l'évolution de la trésorerie de l'année prochaine, mois par mois. Le second quant à lui représente une prévision figée à un moment précis et s'actualise en permanence. De manière spécifique, voici des suggestions de mesures à prendre :
  • Limitez le poids des stocks afin d'éviter l'immobilisation des liquidités ;
  • Lancez votre facturation de façon régulière et dans de brefs délais ;
  • Mettez en place un suivi rigoureux pour contraindre les mauvais payeurs afin de réduire vos créances clients. Vous pouvez également solliciter l'expertise d'une société d'affacturage ;
  • Évitez les dépenses inutiles et adaptez vos frais de fonctionnement à l'activité de la société ;
  • Assurez-vous de comprendre vos frais bancaires, et d’éviter les frais cachés ou imprévus ;
  • Surveillez de manière régulière le tableau de bord de gestion et privilégiez les charges variables chaque fois que vous en avez l'occasion ;
  • Faites recours à une augmentation de capital lorsque le fonds de roulement devient insuffisant ;

En résumé le suivi de la trésorerie de votre entreprise se révèle essentiel pour son développement et sa survie. Qonto permet notamment aux entreprises de mieux suivre leur trésorerie, notamment grâce : 
  • Aux notifications et à l’actualisation du solde de compte en temps réel 
  • A l’historique illimité de transactions
  • A la catégorisation automatique des transactions 
  • A sa fonctionnalité de “labels personnalisés”, qui facilite les analyses de contrôle de gestion
  • A sa tarification simple et transparente, 0% de frais cachés 

Pilotez votre trésorerie avec Qonto

La néobanque des entreprises et des indépendants Ouvrir un compte Qonto